vendredi 27 janvier 2017

U k'aay xk'ook' / El canto del ruiseñor / Le chant du rossignol

Xk'ook'
(foto tomada de internet)

Un poema en lengua maya con su traducción al español de mi amigo José Natividad Ic Xec, a los cuales agrego mi traducción al francés.

Un poème maya avec sa traduction espagnole de mon ami José Natividad Ic Xec, et ma traduction française.




U k'aay xk'ook' (El canto del ruiseñor)

Ki'ichkelem u k'aay chan xk'ook' tu suumil sáasil ku chíinil k'iin
Ki'ichkelem u k'aay bubulkil u chíin ku chíinil k'iin
Tun k'a'aytik ja' bin
Tumen xk'ok'che'e' chen leti' bin u biil
U jaajile' tun k'aay chan xk'ook'
U jaajile'
Tun k'aay tia'al u ki'imakkúunsik in wóol

Qué bello canta el ruiseñor en los cables al atardecer.
Que bello canta, el pecho inundado, al declinar el sol.
Anuncia lluvia, dicta la creencia.
Porque para ello sirve el ruiseñor.
La verdad es que canta la avecilla.
La verdad es que canta para alegrar mi corazón.

Texto maya y español de José Natividad Ic Xec

Le chant du rossignol

Comme il chante bien, le petit rossignol, sur les fils, au soleil couchant,
Comme il chante bien, la poitrine inondée, quand le soleil décline.
Il chante la pluie, dit-on,
Parce qu'à cela seul sert le rossignol.
La vérité est que le petit oiseau chante,
La vérité est qu'il chante pour réjouir mon coeur.

Texte maya et espagnol de José Natividad Ic Xec, traduction française de Nicole Genaille

Xk'ook' es el nombre maya del mirlo pardo (turdus grayi de los turdidae).
Es el ave nacional de Costa Rica.
Le llaman también ruiseñor en Yucatán, lo que muestra la belleza de su canto, aunque no tenga nada que ver con el ruiseñor europeo, que no hay en América.
Pude escucharlo con mis amigos de Yucatan Jay.
Se llama en inglés Clay-colored Robin y pueden escucharlo aquí.
El poema de José es un canto, un encantamiento alrededor de la palabra k'aay, cantar que hace una asonancia con el nombre xk'ook'. Alegra el corazón del lector como el canto del ruiseñor alegra el corazón del poeta.

xk'ook' est le nom maya du merle fauve (turdus grayi, un turdidé).
C'est l'oiseau national du Costa Rica.
On l'appelle aussi rossignol au Yucatán, bien qu'il n'ait rien à voir avec le rossignol européen, qui n'est pas attesté sur le continent américain.
J'ai pu l'écouter avec mes amis de Yucatan Jay.
Il s'appelle en anglais Clay-colored Robin et vous pouvez l'écouter ici.
Le poème de José est un chant, une incantation autour du mot k'aay, chanter, qui crée une assonance avec le nom de l'oiseau. Il réjouit le coeur du lecteur comme le chant du rossignol réjouit le coeur du poète.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire